Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 15:31

A quelques jours des élections régionales, un débat rassemblant la plupart des représentants des listes audoises a démontré que seule une liste a vraiment l'ambition de résister à la politique de l'UMP et du MEDEF et de s'opposer aux capitalisme mondialisé. Des citoyens y ont également manifesté leur ras-le-bol d'être pris pour des cons par les politiques de la pensée unique. Les journaux ayant ou ignoré l'évènement ou l'ont transmis de façon peu objective (cela ne serait pas gênant si au moins Midi Libre annonçait ouvertement sa complaisance avec certains politiques et avec le système économique actuel). Je tiens donc à pousser ce cri que j'ai tenté d'émettre lors de ce débat organisé par Rebondir 11.

Un citoyen avisé a posé une question à Maryse Arditi (représentante de la liste d'Europe Ecologie) et à moi même (représentant ce jour là de la liste A Gauche Maintenant). Quelle est notre position sur la résistance possible face à la politique menée par le gouvernement ?

Je dois dire que Maryse m'a déçu. Prétextant un budget limité, elle a prétendu qu'aucune résistance n'était possible.
Pas étonnant remarquez, puisque Europe Ecologie accepte et soutient l'Europe Libérale d'aujourd'hui, qui pourtant montre des limites trop graves pour être ignorées en matière d'écologie qui est soit disant le moyen pour E.E. de tout résoudre. Oui déçu, je l'ai été. Car j'avais remarqué que certains points de leur programme était proche du notre. Mais dès qu'il s'agit de réagir et de contrer la politique néfaste de l'UMP, la timide position d'E.E. est navrante.

Pour ma part, je me suis exprimé dans le sens opposé. Nous pouvons résister et agir différemment de cette gauche  qui à force de décevoir à mené le peuple dans l'impasse de l'abstention.

Vouloir re-municipaliser la gestion de l'eau en incitant les communes c'est un acte de résistance.
Vouloir empêcher la réforme territoriale, qui va faire régresser la démocratie. Unir les régions et les citoyens dans ce combat, est un acte de résistance.
Vouloir conserver et développer les services publics, est un acte de résistance.
Vouloir donner aucune subvention aux écoles privées qui font payer le droit à l'éducation et inculque un dogme religieux aux élèves, malgré son obligation imposée par la droite au région. Vouloir favoriser l'école publique gratuite et laïque, c'est un acte de résistance.
Vouloir fonder de nouveaux modèles démocratiques que la loi autorise d'expérimenter au niveau régional, c'est un acte de résistance.
Vouloir contre-carrer l'économie libérale, fondée sur la compétition mondiale entre les peuples et les territoires, qui entraîne l'écrasement des faibles et les problèmes écologiques. Vouloir développer une économie solidaire de coopération, d'autogestion, de relocalisation des activités et de circuits courts, c'est un acte de résistance.
...
Je pourrait encore continuer cette liste tant les moyens de résister sont nombreux pour une région réellement à Gauche. Je rappelle que certains ont versé leur sang pour des idées de liberté, d'égalité et de fraternité, qui ont voulu remettre en place la démocratie alors que les pensées dominantes de l'époque étaient le fascisme et nazisme. Je parle du programme du Conseil National de la Résistance qui est aujourd'hui remis en cause OUVERTEMENT par la droite et le grand patronat (n'oublions pas que ce dernier criait "plutôt Hitler que le Front Populaire").

Alors oui je suis sévère  envers ces prétendus politiques de gauche qui ne font qu'accompagner le dictat de la finance et la répression d'état. REVENEZ A LA RAISON CAMARADE !!! Mais nous savons que cet espoir est vain. Mais sachez que les citoyens peuvent revenir à la raison. La Liberté c'est lutter, c'est s'engager, c'est s'unir contre toutes les oppressions !!

Je salue la citoyenne qui exprimait à ce débat son ras-le-bol des politiques conventionnelles qui sont trop souvent déconnectées des problèmes du peuple: chômage, des conditions de travails désastreuses, misère. Tous ces fléaux sont engendrés par l'appétit des puissants qui déjà riches veulent continuer à se gaver sur le dos de l'humanité et de l'éco-systéme planétaire. Et puisque les principaux politiques ne font rien pour contrôler leur appétit, la révolte est la seule solution pour les peuples. Cette révolte peut et doit se traduire dans les urnes. Non pas par l'abstention qui n'aide que les gouvernants et les pseudo opposants, mais par un vote franchement à Gauche. La Gauche révolutionnaire qui s'est unie en Languedoc Roussillon. Mais cela ne suffit pas. D'un côté la révolte dans la rue est nécessaire et elle doit être accompagnée par un vrai vote de gauche. De l'autre celui qui vote sans lutter en dehors des temps d'élection est condamné à suivre le troupeau.

C'est pourquoi les citoyens devront après ces élections régionales continuer à mettre la pression sur les élus. En demandant les chiffres des budgets, en s'exprimant sur les objectifs politiques mis en place, en demandant à connaître les tenants et aboutissants de tous les dossiers, en demandant à être pris en compte et en participant le plus possible dans les choix qui concernent tous les citoyens. Ce n'est qu'ainsi que la démocratie pourra évoluer. Ce n'est qu'ainsi que l'on gagne sa liberté.

Partager cet article

Repost 0
Published by UNITE POPULAIRE - dans Front de Gauche
commenter cet article

commentaires

daniel razzo 12/03/2010 06:06


Celui qui refuse de résister use de prétextes. Celui qui entre en résistance use de sa raison.
Résister c'est s'ouvrir le champ du possible, pour son propre compte, mais aussi celui des autres.
Résister c'est donner vie à la fraternité. C'est se sentir responsable du sort de nos enfants. C'est pour eux vouloir l'avenir différent de ce qu'il sera si nous ne bougeons pas.
Résister c'est s'inscrire dans l'héritage de nos parents qui n'ont pas baissé les bras pour nous.
Tous ceux qui sont entrés en résistance l'ont fait dans de graves situations, jamais assûrés de gagner, seulement sûrs que c'était la seule voie.
Celui qui reste au bord du chemin aux alibis toujours bidons se refuse le droit de pouvoir critiquer un jour ce qui se passera, mais il en portera sa part de responsabilité.
Daniel.R

 dprendre la responsab


Qu'es Aco ?

  • : Le blog de Bastien VALENTE
  • Le blog de Bastien VALENTE
  • : Ce blog est un carnet de réflèxions au service de la lutte et de l'union des véritables forces de changement de gauche. Pour le dévellopement de l'implication populaire, pour un réel changement de fond de notre société. Débattons, proposons et passons à l'action !!
  • Contact

Réagissez !!!

Venez signez les pétitions !!

Le service public est notre richesse: http://service-public-notre-richesse.fr/

Pour un référendum sur la privatisation de la Poste :  http://www.appelpourlaposte.fr/

Pour la défence de l'hopital public : http://www.petition-mdhp.fr/

Laissez-les grandir ici ! (Sans-papiers – RESF) : http://www.educationsansfrontieres.org/article4633.html

Ils ne nous ferons pas taire (contre les répressions injustes contre le syndicalisme) : http://lapetition.be/en-ligne/petition-4483.html

Liberté de la presse : http://www.intersj.info/

Autres pétitions à venir ...

A lire

Voici quelques bouquins utiles pour cultiver son esprit critique ou s'enrichir de nouvelles connaissances. Si vous avez quelques propositions n'hésitez pas !!

Information scientifique sur les OGM, avis aux ami(e)s anti-OGM :

Lilian Ceballos, Les Plantes Génétiquement Modifiées insecticides : évaluation des impacts environnementaux, Ed. Rés’OGM Info, décembre 2008, 260 pages, 
http://www.resogm.org/spip.php?article95


Les médias sont-ils honnêtes lorsqu'ils parlent des mobilisations sociales ? Un livre objectif et critique !!

Henri Maler et Mathias Reymond pour l'Acrimed, Médias et mobilisations sociales La morgue et le mépris ?, Ed. Syllepse, 160 pages,
http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_37_iprod_342-Medias-et-mobilisations-sociales.html


Pour les non initiés à l'économie, le Capital de Marx peut être très indigeste. Même si il ne s'agit pas d'une bible, ces annalyses restent d'actualité. Voici pour vous l'Abrégé du Capital.

Carlo Cafiero, Abrégé du Capital de Karl Marx, Ed. Le Chien Rouge, 160 pages,
http://www.editionslechienrouge.org/catalogue/index.php?post/2009/03/01/Abr%C3%A9g%C3%A9-du-Capital-de-Karl-Marx


Pour ceux qui ne rêvent plus ! Débridez vous !!

Denis Langlois, L'utopie est morte! Vive l'utopie !, Ed. Michalon, avril 2005, 200 pages,
http://www.michalon.fr/L-utopie-est-morte-vive-l-utopie.html